Consultez aussi :
La rue
Rue du Haut-Poirier



Les maisons
Rue du Haut-Poirier


N°4N°8N°10
N°12N°14

Maison N°12, Rue du Haut-Poirier

précédente       1       suivante

MAISON N° 12
Le n° 12 est connu sous le nom d’Hôtel de Jobal et appartient aux héritiers de la famille de ce nom, connue depuis le XVe siècle et dont le rôle a été si considérable en Lorraine (1) . Cet hôtel a été construit en 1755, lors de l’ouverture de la rue des Jardins ; l’inventaire de tout ce qu’il ren­fermait en 1772 a été publié par

M. l’abbé Poirier. signé M. le baron Perin d’Augny (Claude-François), ancien avocat au Parlement de Metz, procureur général à la Cour royale, mourut dans l’Hôtel de Jobal, le 17 décem­bre 1821 et fut inhumé à Augny. ligne
C’est dans le même hôtel qu’est né, le 9 septembre 1848, M. Emmanuel de Richard d’Aboncourt, chef d’es­cadron d’artillerie à Douai (Nord), membre correspondant de l’Académie de Metz, fils

d’Alexandre-Antoine-Charles de Richard d’Aboncourt et de Marie-Antoinette de Jobal. ligne

(1) Voir sa généalogie dans "Documents généalogiques" par l’abbé Poirier, p. 317. M. l’abbé Bartlhélemy, curé de Hayes, a lu une notice généalogique sur la famille de Jobal, dans la séance du 15 février 1912, de l’Académie de Metz.




précédente         suivante